0

Votre panier est vide

août 19, 2019 1 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Le gluten est une protéine trouvée dans de nombreuses céréales (blé, seigle, orge…) Une étude présentée par la Fédération américaine de cardiologie, établit un lien fort entre le régime sans gluten et un risque plus élevé de développer un diabète de type 2.

Les chercheurs de l’université Harvard ont suivi pendant 30 ans 200000 personnes qui avaient opté pour ce régime "no glu", non pour raison médicale mais par choix personnel.

Les résultats montrent que les personnes qui consommaient normalement et régulièrement du gluten (en moyenne 5,8 à 7,1 grammes par jour) sous forme de pain, pizzas, pâtes, céréales, bretzels ou muffins, avaient moins de risque de développer un diabète de type 2.

A l’inverse, ceux qui privilégiaient des produits sans gluten consommaient moins de fibres complètes, connues pour abaisser le risque de diabète.

Les produits sans gluten transformés manquent en effet de fibres complètes et de
nutriments (vitamines et minéraux), ce qui leur confère un index glycémique très élevésource de diabète L’éviction totale du gluten n’est peut-être donc pas bénéfique, sauf bien sûr en cas de raison médicale (1% de la population en France souffre de maladie cœliaque ou véritable allergie au gluten).


Et si vous optez pour un tel régime, privilégiez Ie « fait maison », car la lecture des étiquettes des produits sans gluten vendus en grande surface montre que le sans gluten est souvent plus faible en nutriments et plus élevé en sucres ajoutés, associés à des gras saturés et du sel
Demandez conseil à votre pharmacien